Immobilier de placement de capital – l’argent à long terme dans l’immobilier d’investissement de biens immobiliers

La question de savoir quel capital investment est le plus lucratif ne peut être répondue en termes généraux. Selon le volume d’investissement et les objectifs personnels, la recherche des meilleurs investissements peut être plus ou moins difficile. Le fait est cependant que le bon investissement en capital avec un rendement approprié apporte une augmentation de valeur intéressante en soi et présente de nombreux avantages pour l’investisseur. L’immobilier en tant qu’investissement en capital devient très attrayant pour de nombreux investisseurs, en particulier au faible taux d’intérêt actuel, et offre de nombreux avantages pour un investissement et une appréciation à long terme.

L’immobilier en tant qu’investissement en capital – comparaison des maisons et des terrains

L’utilisation de l’immobilier comme investissement en capital est actuellement une tendance et à juste titre. Les taux d’intérêt sont actuellement à un niveau historiquement bas, ce qui a un impact négatif non seulement sur la rentabilité des placements traditionnels tels que les obligations d’État ou les actions, mais aussi sur les conditions des prêts. Ils sont très attrayants en raison des faibles taux d’intérêt et les acheteurs de maisons peuvent contracter des prêts à des conditions très avantageuses auprès des banques. Mais aussi le développement du marché de l’immobilier parle pour l’investissement dans un bien immobilier. Les prix des immeubles de placement augmentent régulièrement, en particulier dans les quartiers branchés tels que Berlin, Hambourg et Munich, ce qui se traduit par des rendements élevés.

L’immobilier peut être utilisé comme un investissement en capital de trois façons différentes. Tout d’abord par auto-utilisation. Un bien immobilier est acheté et le propriétaire y habite lui-même, ce qui permet d’économiser des frais de location et d’utiliser son investissement. Bien entendu, la propriété peut également être louée. Ainsi, l’investissement est utilisé pour gagner des loyers mensuels et ainsi augmenter ses fonds propres. En outre, l’argent peut également être investi indirectement dans l’immobilier par le biais d’actions ou de fonds immobiliers. Une méthode lucrative pour les investisseurs de petits capitaux ou ceux qui évitent les frais administratifs liés à la propriété de leur propre propriété. Toutefois, il convient de mentionner clairement qu’un bien immobilier est un investissement à long terme et qu’il n’est ni approprié ni rentable pour des investissements à court terme.

Les 9 chiffres clés les plus importants – L’immobilier comme investissement

  1. Prix d’achat – Le prix d’achat doit toujours être fixé en fonction du loyer annuel à froid. Vérifiez ici si le rapport est habituel pour l’emplacement. Un facteur de 20-25 tend à être favorable et courant dans la plupart des endroits, mais à partir d’un facteur de 30, il devient coûteux.
  2. Frais accessoires – Assurez-vous d’inclure les droits de mutation immobilière, les frais de notaire et la commission de courtage dans vos calculs, car ils peuvent représenter un montant considérable.
  3. Impôts – Quel est le taux d’amortissement et le taux marginal d’imposition et quels effets cela peut-il avoir sur la propriété en tant qu’investissement en capital ?
  4. Durée de vie utile – Une propriété est un investissement à long terme. La durée d’utilité prévue doit toujours être connue à l’avance, également afin d’évaluer la lucrativité de l’immeuble.
  5. Revente – Qu’est-ce qui influence la performance de votre propriété et comment pouvez-vous la revendre de façon rentable à l’avenir ?
  6. Revenu – Dans quel secteur les mètres carrés coûtent-ils dans votre région ? Et à quels revenus locatifs peut-on s’attendre ? Pensez également au cas où la propriété est vide et qu’un nouveau locataire doit être trouvé et à toute perte de loyer associée.
  7. Coûts d’entretien – Quel est l’âge de la propriété et est-il possible qu’à l’avenir, il y ait des coûts de rénovation, de rénovation, etc.
  8. Frais administratifs – Quels sont les frais administratifs du bien ?
  9. Financement – Avez-vous besoin de financement pour acquérir la propriété à titre d’investissement en capital ? Assurez-vous de prêter attention aux taux de remboursement mensuels et de savoir si une propriété vaut toujours la peine d’être investie en capital pour vous.

Maison unifamiliale comme investissement en capital – location, usage propre ou comme maison de vacances

Investir dans une maison individuelle présente de nombreux avantages. Pour l’investissement dans une maison un capital considérable est supposé tout d’abord naturel. Toutefois, en laissant le capital investi s’accroître, le bien immobilier s’amortit à long terme. Par rapport à d’autres immeubles de placement, une maison individuelle offre l’avantage de pouvoir être louée à un prix élevé en fonction de son emplacement et de sa qualité, et l’investissement s’amortit de lui-même et rapporte du succès dans un laps de temps réduit. Les maisons unifamiliales sont également très en demande et populaires auprès des jeunes familles en particulier. Bien entendu, une maison unifamiliale peut également être utilisée pour ses propres besoins ou mise à la disposition de ses propres enfants ou des membres de sa famille. Les maisons unifamiliales peuvent également être utilisées comme maison de vacances dans les bons endroits et peuvent donc être louées temporairement.

La terre en tant qu’investissement – des hommes d’affaires intelligents font attention

L’acquisition d’un terrain comme investissement peut être très rentable si certaines choses sont prises en compte. D’une part, en raison de l’augmentation constante de la population, on peut supposer que l’immobilier ne perdra plus de valeur à l’avenir. De plus, les acheteurs ont l’avantage que les revenus additionnels générés après la vente de la propriété deviennent libres d’impôt après une période de détention d’au moins 10 ans. Pendant la période de détention, le capital investi peut également être augmenté du loyer ou des revenus locatifs. Une autre possibilité est la location de petits espaces locatifs tels que garages, parkings, parkings, parkings, conteneurs de stockage, mais aussi la location d’espaces publicitaires, de distributeurs automatiques ou de boîtes de collecte de vêtements est possible. Une astuce que les hommes d’affaires intelligents utilisent encore et encore est l’achat de très grandes superficies de terres arables. Ce terrain est ensuite divisé en sections plus petites et revendu pour la construction de maisons unifamiliales, par exemple. Les grandes parcelles sont généralement relativement bon marché par rapport aux petites parcelles, ce qui rend rentable la vente de plusieurs petites parcelles divisées.

L’investissement foncier présente également certains avantages par rapport à l’investissement immobilier. Les coûts de détention sont comparativement plus bas. De plus, le risque de dommages à l’immeuble ou aux locataires nomades est moindre.

Les logements biparentaux et les logements collectifs en tant qu’investissement – une grande responsabilité pour les investisseurs

D’abord et avant tout, les maisons jumelées ou les immeubles d’appartements ont l’avantage de générer des revenus locatifs réguliers de plusieurs locataires au lieu d’un seul revenu locatif par mois, comme c’est le cas pour les maisons unifamiliales. La sécurité de l’augmentation de capital est donc relativement élevée pour les maisons multifamiliales, étant entendu que l’apport en capital doit également être supérieur à celui d’une maison unifamiliale ou d’une propriété. Il existe un risque supplémentaire de pertes de loyers ou de réparations coûteuses, qui doivent être effectuées dans la maison. Investir dans une habitation multifamiliale est une lourde responsabilité et, dans le pire des cas, peut représenter beaucoup de travail, mais l’investissement en capital peut aussi être très rentable et présenter de nombreux avantages.

Condominium comme investissement – petit capital de départ, maximisation élevée du capital

Un condominium comme investissement en capital offre d’excellentes occasions de maximiser le capital investi. Les possibilités sont quelque peu limitées par rapport à une maison en tant qu’investissement, mais le risque est moindre. La location de la copropriété apporte un loyer mensuel, qui augmente le capital utilisé. Toutefois, un capital de départ plus faible est nécessaire qu’à l’achat d’une maison, ce qui est extrêmement avantageux pour de nombreux acheteurs. Le risque de perte de loyer existe également avec cet investissement en capital, mais le risque de dommages est beaucoup plus faible qu’avec une maison. L’EIgentumswohnung peut également être utilisé comme maison de vacances et peut être loué à des locataires à court terme ou utilisé à des fins personnelles.

5 conseils pour les acheteurs – une propriété comme un investissement

  • Conseil 1 : Clarifiez votre budget à un stade précoce
    Le montant des fonds propres est l’indicateur le plus important que les futurs propriétaires immobiliers doivent prendre en compte. Ce ratio est important non seulement pour le calcul, mais aussi pour le remboursement du prêt/emprunt et des intérêts possibles. Le montant du budget disponible est donc décisif pour le processus de décision d’achat et a la plus grande influence sur celui-ci.
  • Astuce 2 : effacer le plus haut possible
    Le rachat initial devrait être d’au moins deux pour cent, de sorte que vous ayez aussi quelque chose de votre propriété à long terme. Cela joue un rôle important, en particulier dans les phases de faible taux d’intérêt, car la portion de remboursement du taux augmente plus lentement lorsque les taux d’intérêt sont bas que lorsqu’ils sont élevés.
  • Conseil 3 : Estimer correctement les prix
    Afin de ne pas acheter une propriété au-dessus du prix du marché, les paramètres importants doivent toujours être comparés à l’avance. Des points tels que l’emplacement, l’évolution des prix, l’environnement et l’équipement ou la taille de la maison doivent être comparés au marché individuel de l’environnement.
  • Conseil 4 : Couverture des taux d’intérêt
    Le choix d’un engagement de taux long est essentiel pour les acheteurs de biens immobiliers, car si le taux d’intérêt du marché a augmenté à la fin de l’engagement de taux débiteur, les taux de crédit deviennent automatiquement chers. Il convient donc de profiter d’une phase de faible taux d’intérêt afin d’obtenir les meilleurs taux d’intérêt pour toute la durée du prêt, dans la mesure du possible. La pleine sécurité de planification est assurée par des prêts à remboursement intégral, qui sont entièrement remboursés à la fin de la période de taux d’intérêt fixe.
  • 5e conseil : Restez toujours calme
    Même si la pression du marché prévaut, la décision d’investir dans l’immobilier ne doit pas être prise prématurément. Cela signifie qu’il faut rester calme et toujours bien repenser la décision. Lorsque vous prenez cette décision, tenez toujours compte du revenu de location par rapport au rendement d’autres investissements.

Bâtiment neuf VS bâtiment ancien – entretien et maintenance de l’investissement

La question d’un nouveau bâtiment ou d’un bâtiment ancien n’est pas toujours facile, car les deux séduisent par leurs avantages propres. Un nouveau bâtiment a l’avantage décisif que la propriété peut être entièrement conçue selon les souhaits du client. Ceci s’applique aussi bien à la propriété elle-même qu’au choix de l’emplacement. Lorsqu’une nouvelle maison est construite, on utilise toujours la technologie la plus récente. Tant en termes de sécurité et de protection contre le vol qu’en termes d’efficacité énergétique. L’isolation et l’isolation thermique les plus récentes ne sont pas seulement bénéfiques pour l’environnement, elles réduisent également les coûts de chauffage. Mais un bâtiment a aussi un ou deux inconvénients. La construction d’une maison peut être très pénible et épuisante, car le client doit toujours garder le contrôle du chantier et des travaux requis. En cas de problèmes avec le développeur, le client obtient toujours le petit bout du bâton, car l’argent investi est généralement perdu. De plus, les erreurs de construction ne sont constatées que très tard dans un nouveau bâtiment, généralement après quelques années seulement. De plus, un nouveau bâtiment est plus cher qu’un ancien parce que tout doit être neuf. Dans le cas d’un bâtiment ancien, par contre, la phase stressante de planification et de construction est éliminée et l’emménagement peut commencer immédiatement. L’ancien bâtiment présente également l’avantage de pouvoir être inspecté et contrôlé à l’avance pour détecter les erreurs de construction. Puisqu’il n’y a pas de coûts pour le développement public, les vieux bâtiments sont généralement moins chers qu’un nouveau bâtiment, même si avec un vieux bâtiment, les coûts de rénovation et de réaménagement en résultent souvent. Afin d’éviter autant que possible ces coûts, une évaluation détaillée du bâtiment doit être faite à l’avance pour éviter toute mauvaise surprise. Un autre inconvénient de l’ancien bâtiment est que les mesures de transformation ne sont souvent possibles que dans une mesure limitée en raison de la structure du bâtiment ou de la protection des monuments.

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Leave a Reply